Désert de Dasht-e Lut

Le désert de Dasht-e Lut est l'un des deux grands déserts centraux de l'Iran avec le Dasht-e Kabir au Nord, dont la porte d'entrée se situe à  Shadad au Nord Est de Kerman. C'est le lieu le plus chaud de la planète.
Bien que le maintien d'une station météorologique soit impossible en raison des conditions extrêmes dans le Lut, un satellite de la NASA équipé d'un spectroradiomètre d'imagerie à résolution modérée (MODIS) a été capable de mesurer les températures depuis l'espace, au cours d'une étude de sept ans successifs.  En 2004, 2005, 2006, 2007 et 2009  la température la plus haute sur terre a été enregistré au niveau du Lut, avec en  2005, une extrême de 70.5 degrés centigrades . Rappelons que le record mondial au sol sous abri (56.7°c) a été enregistré à  Furnace Creek dans la vallée de la Mort en Californie en 1913, et la température moyenne annuelle la plus haute se situe à  Dallol dans la dépression du Danakil en Ethiopie (34.4 °c entre 1960 et 1966)

Une partie du désert est occupé par de vastes étendues sableuses dominées par de longues files de «châteaux de sable» de quelques dizaines à  centaines de mètres de hauteur, les Kaluts (littéralement villes du désert), qui ont été sculptées au cours des millénaires par un vent unidirectionnel . Par moments des cours d'eau incongrus traversent le désert renforçant la désolation des lieus car massivement saturés de sel,  y rendant donc toute vie impossible.

Au  nord Est du désert, à proximité de Nehbandan se situe une petite chaine montagneuse totalement improbable, aux roches déchiquetées et multicolorées, apportant une touche encore différente à  ce désert décidement  superbe. 

© 2017 by Vincent Bournazel. Tous droits réservés.